Croatie en 7 jours

Si vous avez déjà fait la Corse ou la Sardaigne, et même si la Croatie est jolie, vous serez probablement déçu :(. Ses paysages n’ont rien à envier au Sud de la France où ceux des îles de la méditerranée. Par contre il faut reconnaître qu’il y en a pour tous les goûts : des coins pour les familles (Split, Dubrovnik, l’île de Brač,…), des endroits plus guindés où l’on fait la fête (Hvar) ou encore des coins plus tranquilles (Mljet).

Bref, une bonne destination pour une semaine!

Impossible de tout faire en une semaine donc à vous de faire le tri 🙂 Ce que je retiens de notre semaine c’est le temps qui était magnifique, ça a été très agréable pour parcourir la région Dalmate sous ce soleil éclatant. L’eau est cristalline et c’est vraiment le kif’ de s’y baigner, néanmoins grande déception niveau plages → pas de grandes étendues désertes, principalement des petites criques blindées de touristes et caillouteuses.

Niveau petits plats, pas de spécialités, c’est très « Fruits de mers », « Barbac » et cuisine italienne (des pâtes à la truffe et pizzas à tous les coins de rue).

Pour finir sur l’accueil des croates – sans rentrer dans le débat, mais parce que ça a fait partie de mon expérience – comme dans tous les pays de l’est qu’on a pu faire, les regards sur les « étrangers basanés » sont vraiment lourdingues.

Mis à part ça, j’ai trouvé que les gens étaient plutôt simples, arrangeants, sans chichi et ça c’était bien cool 😉

Que faire pendant 1 semaine en Croatie ?


Le pays n’est pas si grand et ce qui est est sympa c’est qu’il est vraiment possible de voir pas mal de choses avec la voiture. Voilà le programme que nous avons décidé de faire :

  • 2 jour à Split, pour découvrir une des principales villes du pays et idéal pour les principales excursions vers Brač, Hvar, …
  • 2 jours à Šibenik, pour visiter les lacs de Plitvice
  • 3 jours à Vis pour nous baigner, loin des touristes
carte croatie
Programme d’une semaine en Croatie #roadtrip

Vous avez du temps supplémentaire ou envie d’autres choses?

  • Zadar, qui aurait largement pu être une étape de notre programme, c’est en effet assez proche de Šibenik, on n’avait juste pas envie de nous speeder 🙂
  • D’autres îles Dalmates: Brač, Hvar ou Korkula
  • Îles du Kvarner plus au nord : la plus célèbre étant Krk
  • Dubrovnik plus au Sud , avec plus musées moins d’excursions et à 2h de Ferry de Mljet qui est l’un des plus jolies îles parait-il
  • Zagreb qui est la capitale mais dans les terres donc pour la baignade c’est mort

IDÉE DE PROGRAMME PAR JOUR


Pour commencer notre séjour, nous avons passé une journée entière à Split. Honnêtement, il n’y a pas énormément à faire et il est inutile de louer une voiture, mais ça pourra être utile pour la suite !

Jour 1 : Découverte de la ville de Split

Pour commencer notre séjour, nous avons passé une journée entière à Split. Honnêtement, il n’y a pas énormément de choses à faire et il est inutile de louer une voiture. En matinée, vous pourrez visiter le cœur de la ville :

  • Le marché des fruits et légumes qui se tient tous les jours le matin jusqu’à 13h en semaine et 11h le samedi (Tržnica), plein de couleurs que j’ai vraiment adoré! J’ai acheté 500g de délicieuses figues que j’ai pu savourer pendant toute la balade pour 1 ou 2€ 🙂
  • Le centre historique et sa Cathédrale Saint Domnius à côté du Palais Dioclétien, qui m’ont vraiment fait pensé à la Grèce, au quartier qui se trouve au pied de l’Acropole à Athènes
  • La rue Marmontova : la grande rue commerçante de la ville, pleine de touristes, de boutiques et d’endroits où grignoter un bout (franchement sans plus)

  • La Place de la République, copie de la Place St-Marc de Venise, vraiment très jolie, elle m’a plutôt rappelé Madrid en fait. Pas très loin, il y a aussi la place du Théâtre (bâtiment jaune), très beau également.

Dans l’après-midi, prenez le bus (17) et rendez-vous à l’entrée de la colline de Marjan. Nous n’avons pas eu le temps de poursuivre la balade à pied ou en vélo (car les véhicules ne sont pas autorisés dans l’enceinte) mais apparemment la vue sur la ville depuis le belvédère du café Vidilica (1 prilaz Vladimira Nazora). C’est une balade qui peut aussi se faire tôt le matin, mais généralement j’aime bien prendre en photo le coucher du soleil 🙂

Enfin en soirée, pour dîner, rendez-vous sur la Riva, le long des quais du port de Split. Je vous recommande le resto « Brasserie on 7« , un des rares qui reste convenable sur la Riva. Vous aurez peut-être l’occasion de tomber sur un spectacle de rue, sur la photo ci-dessous c’était des musiciens et danseurs traditionnels 🙂

La Riva, c’est le coin le plus animé de la ville le soir, avec plein de resto, de bars et despetits stands à souvenirs. Une balade de nuit s’impose pour profiter de l’ambiance !

Jour 2 : Balade dans Šibenik et plage de Zamalin

Nous avons pris la voiture tôt le matin, direction Šibenik pour une journée détente. Nous n’avons pas fait grand chose arrivés là-bas, juste balade et plage, mais de toute façon il n’y a rien de spécial à visiter. Voilà quelques photos de quoi vous montrer à quoi  ressemble ce coin :

En ce qui concerne les plages, généralement c’est cailloux, galets et oursins, vous n’échapperez donc pas aux aqua shoes. Zéro swag oui, mais indispensables! Pas besoin de vous encombrer avant le départ, ils en vendent partout.

Chaussures de bain Croatie
Aquashoes, méduses, chaussons aquatiques… C’est moche mais ça marche!
Jour 3 : Visite des Lacs de Plitvice

Nous hésitions entre Krka ou Plitvice et même si on peut se baigner à Krka contrairement aux lacs de Plitvice, d’après nos recherches, ces derniers étaient plus impressionnants et surtout classés au patrimoine mondial de l’Unesco, notre choix s’est donc porté dessus. Nous y sommes allés en voiture, mais c’est bien sûr possible en autocar. Pour vous garer par contre c’est archaïque :  chacun se gare comme il peut dans le parking au milieu de la forêt (payant, environ 1€/h), pas de numéro de place, faut donc avoir une bonne mémoire visuelle.

Pour pouvoir profiter au maximum, mieux vaut y aller à l’ouverture. Ça vous évitera les touristes sur toutes vos photos :). L’entrée coûte 35€/pers en haute saison (c’est moins cher en fonction de la période), même si l’endroit vaut le détour et que cela comprend les navettes routières et fluviales , je trouve que c’est cher. Différents circuits vous seront proposés, entre 2 et 8h. Nous avons opté pour un de 4h (chaque parcours est balisé avec un n°, impossible de s’y perdre!) et c’était suffisant pour quasiment tout voir. Le mieux est de partir de l’entrée 2 avec la montée en navette pour ensuite tout redescendre à pied, bref le moins fatiguant hormis la fin de la randonnée où il faut tout remonter à pied 😉 Pour plus d’infos, je vous mets le lien d’un blog que j’ai trouvé top pour préparer notre visite : Chouette world

C’était un magnifique spectacle, le plus dur a été de vous faire une sélection de photos tellement c’est joli !

Après 4h de randonnée, vous en aurez pris plein les mirettes et bien rempli votre compte instagram de photos de folie, c’est certain! Pour finir la journée en douceur après tant d’efforts, je vous propose de retourner en ville. Pour dîner, je ne saurais que vous conseiller un superbe restaurant dont la terrasse nous a complètement conquis et qui s’appelle « Restoran Skala » à Skradin (à 25min de Šibenik). La carte est variée, le service au top et l’endroit plus que charmant !

Restoran Skala
Restoran Skala (Rokovacha 7, Skradin)

Autre option si vous préférez retourner Šibenik, le SHE bio bistro & rooftop bar, qui propose plein d’options végétariennes autour de 10-15€ le plat.

Jour 4 : Retour à Split pour prendre le ferry direction Vis

De Šibenik, après une bonne grasse matinée (c’est les vacances après tout mince!), on a pris la voiture pour retourner à Split. Le temps de déjeuner, de poser nos valises et de réserver nos billets de ferry du lendemain pour Vis, il était déjà 14h. Du coup, on a décidé d’en profiter pour passer l’après-midi à la plage. Il y a pas mal de choix mais sachant que les plages croates ne sont pas ouf, pour ne pas prendre de risque on a choisit le Complexe Radisson (Put Trstenika 19) dont les équipements sont assez canons. Et effectivement, c’était une plage de galets donc très bien pour se baigner (contrairement aux plages rocailleuses remplies d’oursins), la mer est calme et ils y proposent de louer des transats à la journée, c’est dans les 10€/personne avec le parasol et la serviette qui va bien. Franchement, ça ne vaut pas le coup de s’embêter 😉

Pour y aller, si vous n’avez pas de voiture, le plus simple est de prendre un taxi pour vous déposer directement sur place (pour info, uber est présent en Croatie et le prix reste correct). En soirée, nous sommes retournés dîner sur la Riva, toujours dans le même restaurant que le 1er jour 🙂

Jours 5,6 et 7 : L’île de Vis

Vis se trouve à 2h30 de ferry de Split, ce qui explique qu’il y ait moins de touristes qu’à Hvar ou Brač, qui sont elles, bien plus près.

Concernant les réservations de ferry, toutes les compagnies se trouvent sur les quais du port de Split. Vous pourrez retrouvez l’ensemble des liaisons et horaires des ferries ici. La principale est Jadrolinija, c’est celle qu’on a choisit et on en a eu pour 60€ (deux adultes + une voiture). Le mieux est de réserver la veille pour le lendemain, et d’arriver en avance même s’il y a normalement toujours de la place. Par contre, lorsque vous avez une voiture ça se complique. Je vous conseille d’arriver avec votre véhicule sur le quai que vous aura indiqué la veille le guichetier au moins 2h à l’avance, car les places ne sont pas garanties. En effet, même si vous avez acheté des billets, vous n’êtes pas sûrs de partir et c’est ce qui s’est passé pour nous… même en étant arrivés à 7h30 pour le ferry de 9h. Toutes les voitures sont alignées, conducteurs au volant et chacun monte tour à tour mais au bout d’un moment, ils bloquent l’accès quand il n’y a plus de places en soute. Du coup, on a dû attendre la prochaine traversée, 6h plus tard… grosse loose et aucun recours. La bonne nouvelle c’est que votre billet est valable toute la journée, donc utilisable pour le voyage suivant… heureusement!

Après toutes ces péripéties et 2h30 de bateau, nous sommes donc arrivés à Vis, et ça valait vraiment le coup. Voici la vue depuis le pont du Ferry… c’était juste su-blime :

IMG_2564

Et à partir de là, je vous assure que nous avons passé trois jours qui illustrent pour moi parfaitement ce qu’on appelle la dolce vita! Soleil, resto, baignades, bronzette, lecture, balades, glaces,… bref tout ce qu’on aime!

Après avoir récupéré la voiture et posé nos valises, nous avons donc visité Vis mais aussi Milna et Komiza. Les ruelles, les maisonnettes et les ports de chacun de ces petits villages sont tous aussi jolis les uns de les autres :

Grâce à la voiture, on a aussi pu prendre de la hauteur et s’arrêter à la volée pour profiter de la vue. C’est incroyable, surtout au couché du soleil :

Le matin au petit déjeuner, on a passé nos 3 jours à la Frutarija de Vis, un havre de paix pour bruncher en face de la mer

Pour ce qui est des plages, nous avons testé Zaglav, la petite plage de sable de Milna (pas hyper propre, mais au moins c’est du sable) accessible par des fourrés et Prilovo près du port, pleine de caillasses et d’oursins, mais pratique pour prendre le ferry du retour. Dans chacune, il est possible de louer des transats et parasol pour un tarif correct.

Bilan du séjour : La Croatie est un joli petit pays à visiter, mais qui mérite qu’on y passe au moins une semaine sinon ça risque d’être décevant. Le mieux est de louer une voiture, de faire un roadtrip et éviter les spots trop touristiques, se perdre dans les petits villages, découvrir les petites criques, et surtout aller au moins sur une des îles … Après, si vous connaissez déjà la Corse ou la Sardaigne, vous ne tomberez clairement pas de votre chaise.

Et mon objectif bucketlist dans tout ça? Oui on a profité à fond des « jolies » plages de l’Adriatique, on en a fait quatre différentes (Radisson à Split, Zamalin près de Sibenik, Prilovo et Zaglav sur l’île de Vis). Je mets des guillemets car si effectivement l’eau est cristalline et le cadre pitorresque avec végétation de pins et de cyprès et les cigales, les plages sont quasi-toutes rocailleuses, certaines même bétonnées donc on a été assez déçu sur cet aspect. Je vous remets de lien du super site Beachrex, qui répertorie toutes les plages du pays, avec photos (un peu trompeuses parfois, n’hésitez pas à regarder tout le diaporama), niveau d’accessibilité et type de visiteurs (famille, …).

Pratique :  Quand y aller? Comment s’y rendre? Où loger?


Pour profiter de la Croatie, l’eau n’étant pas hyper chaude (c’est l’Adriatique, pas plus de 25° en été), c’est top quand il fait vraiment beau, c’est-à-dire juillet-août. Par contres c’est absolument blindé de touristes pendant cette période et franchement très désagréable (voir photo ci-dessous↓)

Les plages croates en haute saison
Les plages croates en haute saison #çafaitpasrêversurinstagram #barrezvouslesmioches

C’est ce qu’on a décidé de faire cette année et ce n’était pas un bon plan du tout, comme toutes les destinations ensoleillées en période scolaire me direz-vous. On ne le fait jamais normalement, on part toujours en basse saison normalement puisqu’on a pas de gosse mais sur un coup de tête, je sais pas l’envie de partir était trop forte, j’ai craqué, j’avoue c’est ma faute. Ce qui est sûr c’est que si je devais y retourner je privilégierais surement mai ou juin.

Pour y aller, on a choppé des billets d’avion à 160€/pers en plein été puis sur place on a loué une voiture pour 250€ la semaine (environ 40€/jour). La voiture était vraiment indispensable pour fuir les zones touristiques et visiter à notre rythme. Niveau transport, comme on a visité l’île de Vis, on a aussi du prendre le ferry pour environ 120€ l’aller-retour pour deux et la voiture, ce qui reste correct je trouve.

Niveau logement, on a fait au jour le jour via Booking avec des Bed&Breakfast ou des hôtels, et on en a eu pour 50€ la nuit en moyenne, avec des trucs très sympa (on a bougé tous les jours quasiment), je vous mets tous les liens ici :

Comme on avait la voiture, c’était aussi plus facile de s’excentrer un peu pour le logement et de profiter de tarifs intéressants.

Ce qui nous donne donc un TOTAL de 550€/pers (hors frais sur place) pour 8 jours (8 nuits sur place), ce qui reste raisonnable en plein été sachant qu’on a réservé nos billets seulement 20 jours avant le départ!

logo-la-valise-de-mia

Une réponse sur « Croatie en 7 jours »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s