Bien organiser son voyage : visites, logement, valise, …

Organiser son itinéraire de voyage

Bon, si vous êtes ici, c’est que vous avez enfin trouvé votre destination et booké votre billet. Et là, c’est le début des trucs relou : où dormir, savoir quoi faire sur place, commencer sa valise etc…

Alors, comment gagner du temps et prendre du plaisir à préparer tout ça ? Parce que oui, perso je kiffe vraiment toute cette phase de recherche où je vais commencer à imaginer mon séjour et essayer de trouver des trucs cools à faire sur place. Il y a des choses qu’on peut laisser au hasard et d’autres pas!

Réserver le logement parfait

hamac

Bon, désolée mais il n’y a pas de secret. Si vous partez en haute saison, vous n’aurez pas le choix que de vous y prendre à l’avance pour ne pas vous retrouver dans un truc miteux à 15 bornes de la ville. Comme pas mal de monde, je compare systématiquement Airbnb et Booking car mon critère n°1 est le prix. Il faut se méfier avec airbnb avec les frais de service et de ménage qui font gonfler le prix, c’est assez chiant et parfois un hôtel revient moins cher. Je m’intéresse bien entendu aux notes et je prends aussi le temps de lire les commentaires, c’est toujours plus parlant. Grâce à ça, j’ai pu éviter des chambres mal isolées ou avec des problèmes d’humidité.

Après franchement, j’ai envie de dire que c’est une histoire de préférence. J’opte généralement pour des endroits légèrement excentrés en m’assurant toujours qu’il y ait des transports à proximité. Le prix est du coup moins élevé que dans les quartiers tendances et c’est bien plus calme. Comme je passe toutes mes journées dehors, je ne vise pas les chambres haut-de-gamme dont je ne pourrais de toute façon pas profiter. Je me fixe toujours l’objectif de trouver une chambre qui n’excède pas les 25€/nuit/pers (généralement ça se trouve, hormis dans les pays nordiques ou dans les grandes mégalopoles).

Choisir ses visites, se créer son propre programme

Je vous l’accorde, il y a des choses incontournables à voir dans chaque ville. De passage à Paris, il faut vraiment être c** pour passer à côté de la tour Eiffel… Mais les copains, le voyage ne se résume pas à une check-list que vous aurez trouvé sur Lonely Planet. Alors pour éviter de flinguer votre forfait data une fois sur place pour chercher quoi faire et vous retrouver à faire la même chose que tout le monde, ces quelques lignes vont vous aider.

D’abord, même si je commence toujours par consulter la rubrique « itinéraires conseillés » du guide du Routard – très bien faite d’ailleurs car ils proposent des itinéraires en fonction de la durée du séjour – je me balade aussi sur quelques blogs afin de découvrir de vraies expériences sur place, dont les mauvais plans / arnaques. Prenez le temps de le faire, ça vous donnera des idées de choses un peu moins clichés et vous vous sentirez moins obligé de faire le MoMa ou le Guggenheim à New-York alors que les musées vous emmerdent.

Une fois que vous avez votre petite liste perso, le plus simple est de rassembler tout ça par quartier. Comme je suis quelqu’un de très visuel, je place ces points d’intérêts sur une carte, genre Google maps ou MapsMe, et finalement le parcours se dessine par lui-même! En fonction de la durée du séjour, il ne vous reste plus qu’à dispatcher tout ça jour par jour. Pensez aussi à checker les horaires d’ouverture ou jour de gratuité de ces endroits, ça peut aussi conditionner l’ordre du programme 😉

Dernier point, étant végétarienne côté resto, c’est pas toujours facile alors quand je le peux, je checke aussi les restos sur place pour avoir une petite liste d’endroits bien notés au cas où juste en me baladant, je ne trouve rien qui me plaise. Merci Trip Advisor .

Voyager léger et surtout avec le bagage adapté

Bagages

S’il y a bien une chose qui a changé entre mon 1er voyage et le dernier, c’est la taille de ma valise. C’était hyper lourd et je n’utilisais au final que la moitié de ce que j’avais prévu. Je ne compte plus les fois où au comptoir je « découvrais » des kilos en trop.  Dans ce cas, deux options s’offrent à toi : soit tu payes, soit (comme 95% des gens) tu réorganises ta valise devant tout le monde, tu fous à la poubelle tes bidons de gel douche et t’enfiles trois couches de vêtements, trop fier de toi :

valise aeroport
Bah voilà, une meuf qui n’a pas lu mon article…

Pour éviter ça, voici 4 règles simples/basiques à suivre :

Règle n°1 : Choisir son bagage en fonction du type de séjour. Ça parait tout con dit comme ça mais je vous assure que j’ai vu beaucoup de touristes en excursion,  galérer à traîner leurs valises de 25kg dans le sable. Praticité ou volume? Je vous explique  comment vous décider.

  • Pour les petits séjours, je fais tout tenir dans un bagage cabine. Ça évite aussi de passer pas la case « enregistrement au comptoir » puisque vous pourrez tout faire en ligne. Héhé, c’est le double effet kiss-kool. Pour 2-3 jours, ce volume est normalement suffisant. Si tout ne rentre pas, c’est que vous ne vous êtes pas concentré sur ce qui était vraiment utile (voir règle n°3) 😉
  • Pour les longs séjours avec beaucoup de déplacements (excursion, treks, …) je conseille le sac à dos. Au niveau du format, 50L est, je trouve, le volume parfait, grand mais pas trop encombrant. Vous pourrez y faire tenir facilement 20kg. Ce genre de sac de rando est hyper ergonomique et bien pensé avec une multitudes de poches. Organisez vos items par compartiments au lieu de devoir tout ressortir à chaque fois (conseil de ma copine Claire qui a fait ses preuves durant mon séjour de 3 semaines en Asie).
  • Pour les longs séjours posés où je sais que je pourrai me déplacer en voiture une fois sur place, je m’autorise quand-même la grande valise de 20kg. Au niveau du rangement, c’est quand même bien plus pratique que le sac à dos.

Règle n°2 : Vérifier le poids des bagages autorisés sur le site de la compagnie . Toujours et je dis bien toujours, sur le site de la compagnie. En particulier si vous passez par un tour opérator qui parfois n’indique pas la bonne dans les documents de voyage! Autre point, veillez également a bien vérifier ce que la compagnie autorise comme « bagage à main » car si la plupart du temps c’est 1 bagage cabine + 1 sac plus petit ou sacoche d’ordi, certaines comme Easy Jet n’en accepte qu’un seul (ils vous factureront le second et l’enverront en soute, c’est ridicule mais c’est écrit partout). Pour ce qui est du format, franchement ne vous prenez pas la tête à le mesurer au cm près. Aujourd’hui tout ce qui se vend est normalisé donc peu de risque qu’ils vous embêtent là-dessus. Seules les low-cost sont un peu chiantes, et encore, c’est surtout par rapport au poids.

Règle n°3 : Emportez uniquement ce qui est nécessaire. Perso, je dégage les trucs qui ne servent à rien. A moins que vous partiez en camping, il y a partout des serviettes de toilette. Idem pour le sèche-cheveux (puis au pire ça leur fera du bien de sécher à l’air libre une fois dans l’année).  Pour ce qui est des produits de toilette, que ce soit en chambre d’hôtes, B&B ou à l’hôtel, 90% du temps ils vous en donnent. Donc courts ou longs séjours, je prévois uniquement des petits flacons, au cas où.

Niveau vêtement, je limite les changes. Au pire du pire, il y a des laveries. Un autre piège à éviter : Les tenues ou accessoires originaux que tu ne portes jamais mais que tu imagines pouvoir porter sous prétexte que tu es en vacances (je suis la seule à vivre ça ?!). Faites-vous une check-list que vous pourrez suivre pour ne rien oublier. Découvrez la mienne par ici .

Pour vous occuper dans l’avion, vous pouvez prévoir un livre (ou deux si vous lisez vite), des écouteurs pour vous ambiancer sur la playlist que vous aurez préparer avant de partir et éventuellement un magazine. Soyons honnête, vous n’avez pas besoin de plus : soit le vol est trop court pour vous laisser le temps d’entamer quoi que ce soit, vous ferez une petite sieste et basta. Soit il est méga long et c’est vachement plus sympa de mater 4 films d’affilé, bien calé sous le plaid. Quoiqu’il en soit, faites en sorte qu’ils soient faciles d’accès, pour ne pas avoir à retourner votre valise. 🙂

En revanche, on néglige beaucoup trop souvent la mini-trousse de secours : pansements, paracétamol, ibuprofène, thermomètre, produit contre les aphtes, protections hygiéniques… bref tout ce qu’il faut pour les petits bobos qui s’avèrent bien chiants pour profiter pleinement des visites.

Règle n°4 : Peser son/ses bagage(s) avant de partir. Comme ça pas de surprise. Vous pourrez ajuster tranquillement à la maison, au lieu de vous donner en spectacle en faisant voltiger vos sous-vêtements à l’aéroport. Si vous n’avez pas de pèse bagage, il vous faut au moins un pèse-personne : 1. Pesez-vous et notez le poids. 2. Monter ensuite sur la balance avec votre bagage et notez le poids. 3. Faites la soustraction entre les deux et là comme par magie vous obtiendrez le poids de votre bagage :p

Astuce Bonus : Pour les vols, s’enregistrer en ligne dès que c’est possible

Enregistrement à l'avance

Ça prend vraiment 10 min et ça vous évite de devoir vous pointer 3h à l’avance à l’aéroport le jour J. Si vous n’avez qu’un bagage à main, vous n’aurez plus qu’à vous rendre directement au gate d’embarquement de votre vol, sans stress et avec la garantie qu’on vous appellera au micro si jamais vous vous endormez 🙂 Il m’est déjà arrivé d’avoir zappé cette étape, d’arriver 10 minutes après la fin de l’enregistrement et je vous assure que vous vous sentez bien couillon.

S’enregistrer en avance ne signifie pas non plus se pointer 10 min avant l’embarquement :p . Ne négligez pas le temps de transport pour rejoindre l’aéroport et les éventuels oublis de portefeuille ou autre, qui pourraient vous faire rater votre vol.

Et vous, c’est quoi vos petits rituels dans la préparation de vos voyages ?

logo-la-valise-de-mia

Toutes les photos de ce blog sont prises par mes soins. Vous pouvez vous rincer les yeux mais merci de n’en faire qu’un usage perso. #LOVE #RESPECT #SHARING

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s